01 juin 2008

La consommation ou le con qui somatise?

contrex

Or donc, j'ai une belle-mère (ça arrive à des gens très bien)... Même que j'habite chez elle (note à moi-même: à l'avenir, ne jamais renouveler ce type d'expérience)... Je vais pas vous raconter des conneries; elle est pas bien méchante (encore que...)...Non parce que c'est quand même grâce à elle que j'ai compris qu'on pouvait être con sans avoir un fond méchant (quoi que là encore je mets une réserve, bah oui j'aime pas les cons, donc quand je me suis rendu compte qu'elle l'était, j'ai pas vraiment cherché à en savoir plus...), enfin bref... Cette femme à la bonté d'âme inqualifiable (ah ah ah), est donc la représentation-même de la caricature de la consommatrice lambda (j'irais même jusqu'à dire zebda, ah ah ah -comprendra qui voudra-)...

Ainsi donc BM (pour belle-mère, hein, on va pas y passer la nuit!!), a du diabéte, elle revient donc de chez le médecin en début de semaine très affligée du verdict de la balance de son praticien préféré qui lui dit qu'il faut perdre du poids (le médecin, pas la balance)... Evidémment de sa mauvaise foie légendaire, BM essaie de me convaincre que pourtant elle ne mange rien (mais j'habite avec elle donc ça n'a pas marché), donc je lui explique que oui le beurre est un aliment, oui, oui, même le pain qui va avec et que non, regarder la tv 18 heures sur 24 n'a jamais été reconnu comme une activité sportive consistant à perdre du poids... Mais quand même ça l'embête beaucoup, je la laisse donc devant "Les feux de l'amour", qu'elle réfléchisse tranquillement à toutes ces grandes révélations, 40 mn plus tard, je la retrouve tout sourire devant la pub, grande résolution: à partir de maintenant elle ne buvera que de la contrex "parce que ça fait maigrir".

Navrant...

Posté par Littlemiette à 00:24 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur La consommation ou le con qui somatise?

Nouveau commentaire